Accueil |  Nous contacter  |  Plan du site
 
 
 
Image touristique du Burkina Faso
Vous être ici: Accueil > Actualité > La Randonnée touristique des Cascades gagne en maturité
La Randonnée touristique des Cascades gagne en maturité
lundi 25 août 2014

C’est à 10h22mn à Kiribina sous une fine pluie que M. Soungalo Appolinaire OUATTARA a donné le top de départ de la randonnée touristique des Cascades. Les milliers de jeunes venus des quatre coins du Burkina pour découvrir les merveilles touristiques de cette région étaient impatients de voir leurs rêves de visiter enfin le mont Ténakourou, la plus grande élévation du Burkina qui culmine à 747 mètres, se transformer en réalité. Les randonneurs ont fait escale à Sindou pour escalader les légendaires pics. La fête était à son paroxysme avec la fanfare venue de la Commune de Ouangolodougou en Côte-d’Ivoire avec ses majorettes. La population de Sindou pour sa part, n’était pas en reste. Elle est sortie avec ses masques que beaucoup de randonneurs ont découverts pour la première fois. Après la visite des pics de Sindou, le très long cortège s’est ébranlé pour Téna, où l’attendait une population en liesse.

Dans son adresse aux randonneurs avant de remettre des plaques solaires au Premier Adjoint au Maire de la Commune Rurale de Ouéléni pour la formation sanitaire du village, le Président du Conseil d’Orientation du RECIDEC, le Ministre Alain Edouard TRAORE de la Communication les a invités à l’engagement citoyen. Il leur a dit que « notre pauvreté, notre sous-développement est lié à notre manque d’engagement ». Le matériel remis au CSPS par le RECIDEC est d’une valeur de plus de sept cent mille francs. Et Alain Edouard à la population de Téna que malgré ses modestes moyens, le réseau a tenu à s’acquitter de ce devoir car, « si nous devons attendre de résoudre nos propres problèmes avant d’aider les autres, nous n’aiderons personne », a-t-il terminé. Le représentant des parrains, le Ministre Emile Basga, ministre de la Jeunesse, lui a emboîté le pas et c’est une véritable leçon de citoyenneté, d’engagement et de confiance en soi qu’il a donnée à cette frange de la population qu’il est chargé de mener vers un mieux-être, la jeunesse. Quant au Président de l’Assemblée Nationale, il a dit être porteur d’un message du Président Blaise Compaoré à la jeunesse rassemblée au pied du mont Ténakourou. Après s’être adressé à la jeunesse, Soungalo OUATTARA a félicité le Ministre Alain E. TRAORE pour son leadership qui fait que la jeunesse se retourne vers ses propres valeurs. Le Président de l’Assemblée Nationale, comme le Premier Ministre l’année dernière, a pris l’engagement de faire de la randonnée touristique des Cascades un événement annuel.

La Région des Cascades a enfin trouvé une activité qui puisse fédérer les énergies de ses filles et fils. Pour une fois, ça ne leur coûtera rien de faire bloc autour de ce projet. Le RECIDEC a montré la voix, à eux de l’emprunter.

Golleau Isidore TRAORE

Le Chef du village de Téna : Je suis le chef de ce village depuis 1962. Tous ceux qui visitaient le mont de Téna (Ténakourou) ont toujours soutenu qu’il pouvait être rentable pour le village. Ce n’est que maintenant que je commence à comprendre et surtout à connaître la rentabilité du mont. Que tout le Burkina se mobilise pour venir dans mon village, il a fallu le ministre Alain Edouard TRAORE et il a toute la bénédiction du village et du mien. Aujourd’hui en tout, Ténakourou est une fortune pour le village de Téna.

Je m’appelle DIALLO Binta de la classe de 1ère A . Je réside à Banfora et suis très heureuse de participer à la randonnée malgré la fatigue de l’ascension. Il faut reconnaître que la randonnée est une excellente initiative et je serai parmi les premiers inscrits l’année prochaine. Je remercie et félicite le RECIDEC pour son initiative sous l’impulsion du ministre Alain Edouard TRAORE.

Moi c’est OUEDRAOGO Alice Rosine .Je suis enseignante dans le Sanmatenga, Région du Centre-Nord. C’est merveilleux ce que j’ai fait comme découverte dans cette région. Vous savez, depuis fort longtemps, j’ai entendu parler du mont Ténakourou et j’ai toujours rêvé de le découvrir un jour. Aujourd’hui, je suis comblée et tout le mérite revient au RECIDEC.

Je me nomme monsieur SOMA Mikaïlou : Vraiment, par rapport à la randonnée touristique des Cascades, j’ai beaucoup à dire. Et je commencerai par dire que si ces randonnées n’existaient pas, il aurait fallu les créer. Nous sommes très contents de l’initiative. Nous avons quitté depuis Ouagadougou et ce ne sont que de belles découvertes que nous faisons de notre pays. Arrivés à Banfora, le RECIDEC nous a permis de découvrir tous les miracles de la Région des Cascades. Je vois que cette région a un patrimoine touristique très riche et très varié que nous devons à notre tour contribuer à les valoriser. C’est ce que les randonnées nous ont appris. Nous souhaitons bon vent aux randonnées touristiques des Cascades et surtout longue vie aux initiateurs. Il n’y a pas ici un seul jeune qui vous dira qu’il n’est pas content des découvertes qu’il a faites dans cette région.

Monseigneur Lucas Kalifa SANON, Evêque de Banfora : Je constate tout d’abord qu’il y a beaucoup plus de monde à cette deuxième édition. La randonnée a gagné en maturité. Après le Premier Ministre l’année dernière, c’est le Président de l’Assemblée Nationale qui est présent, et il y a beaucoup plus de cadres venus des différents ministères, avec en plus deux ministres et pas mal d’officiels. Je constate aussi que l’on commence à s’acheminer vers une organisation pour valoriser ces sites touristiques, pour créer une industrie touristique et cela va servir au développement de toute la région, cela me réjouit beaucoup. Je ne peux que féliciter et encourager le RECIDEC pour cette initiative.

Je crois que c’est une bonne opportunité pour la jeunesse d’avoir des vacances saines, de venir découvrir le pays. Beaucoup l’on dit, ils ne savaient pas qu’il y avait tant de merveilles ici. Après cette opportunité qui leur est offerte de manière gratuite, s’ils peuvent s’organiser dans leurs différentes associations, établissements, mouvements, pour venir plus nombreux, je crois que cela leur servira et cela servira également à la région. Ce que je demande aux jeunes, c’est de tout mettre en œuvre pour mieux rentabiliser les éditions à venir, afin que cela serve vraiment au développement de la région.

Entretien réalisé par Golleau Isidore TRAORE.





Le Tourisme en images...
Actualité sur lefaso.net...
Trouver...








Votre espace Pub
Destinations touristiques...
Dioulassoba : Un village en ville !
Le quartier des animistes a toujours gardé intacts les chemins qu’empruntaient le roi, le fétiche (...)

Burkina Faso : Ephémère excursion à la mare aux hippopotames de Bala
En faisant ce détour à partir de la route nationale n°10 (axe Bobo-Dioulasso – Dédougou) nous (...)


Votre espace Pub
Partenaire...
Le restaurant « l’Eau vive » de Ouagadougou
http://www.lefaso.net/spip.php?article59670

La Résidence Hôtelière
Elle comprend 2 Suites, 22 chambres pavillonnaires, une piscine, une (...)

Golden Tulip Le Silmandé
Entouré d’un très grand parc arboré privé avec vue sur le lac, vous (...)

Splendid Hôtel
Tél. : 50 31 72 78 / 79 / 82 Web : www.splendid_hotel.com


 

© 2011 . Tourismeaufaso.net . Tous droits réservés . Design by NTS-Solution